Patrons d'honneur

 

   
 Lyse Doucet

 

  Ann McCain Evans

 

 Lawrence Hill

 

 Audrey McLaughlin

 

   

Donald H. Oliver

  Peter Paris   J. Robert  S. Prichard   Betty Plewes
             

 

Lyse Doucet (Côte d’Ivoire, 1982)

Lyse Doucet est présentatrice et correspondante pour la BBC World Television et la BBC World Service Radio. Elle est souvent affectée sur le terrain à la présentation de reportages spéciaux comme les catastrophes naturelles. Elle a joué un rôle primordial dans la couverture, par la BBC, de la guerre en Iraq en 2003, et en Afghanistan en 2001 et a depuis couvert ses deux régions du monde à plusieurs reprises.

Avant de se joindre à l'équipe des présentateurs de la BBC en 1999, elle avait été correspondante à l'étranger de la BBC pendant 15 ans affectée tour à tour en Afrique de l'Ouest, à Abidjan, puis à Kaboul, Islamabad, Amman, puis à Jérusalem.

Née dans l'est du Canada, à Bathurst, au Nouveau-Brunswick, Mme Doucet est titulaire d'un doctorat honorifique en droit civil de l'University of King's College à Halifax, en Nouvelle-Écosse, d'une maîtrise en relations internationales de l'University of Toronto, et d'un baccalauréat avec mention de la Queen's University à Kingston.

En 2007, Mme Doucet a reçu le Prix News and current affairs de l’association Women in Film and Television, ainsi que le titre de personnalité de l’année par l’Association of International Broadcasting.

Elle est membre du Conseil du Royal Institute of International Affairs (Chatham House) et du Conseil international pour l'étude des droits humains.

Elle a acquis sa première expérience outre-mer avec Carrefour International, à titre de volontaire en Côte d’Ivoire, en 1982.

Ann McCain Evans (Éthiopie, 1976)

Née à Florenceville, au Nouveau-Brunswick, Anne Evans a terminé ses études secondaires en 1974, à l'école de Florenceville. Elle a, par la suite, poursuivi ses études au Canadian Junior College à Lausanne, en Suisse, où elle a obtenu un diplôme de 13e année en 1975, puis à l'Université de Grenoble, en France, où elle a obtenu un certificat en Langues, Lettres et Civilisation en 1978. Elle est titulaire d'un baccalauréat en politique et histoire de la Trent University, obtenu en 1979. En 1976, Mme Evans a accompli un mandat outre-mer pour Carrefour International, en Éthiopie.

Après ses études, elle a fait un stage en gestion à la Banque de Nouvelle-Écosse. De 1981 à 1984, elle était l'adjointe spéciale de l'honorable Gerald Regan à Ottawa. Par la suite, elle a tenu son propre commerce de détail de paniers-cadeaux pendant plusieurs années. En outre, elle a siégé plusieurs années au comité de l'environnement et de la sécurité alimentaire de McCain Foods (Canada) Limited, fonction qui l'a ensuite menée au conseil environnemental de Grocery Products manufacturers of Canada et au comité consultatif pour l'Accord Canada-Nouveau-Brunswick en matière de durabilité environnementale pour le secteur agricole et agroalimentaire.

Mme Evans a été membre active de la Chambre de commerce de Montréal, de la SPCA à Montréal, et du comité exécutif du Westmount Environment Action Committee. Elle a exercé la fonction d'administratrice de la Fondation de l'Ambulance St-Jean, conseil du Québec. Elle a aussi siégé au conseil d'administration de l'Acadia University, au conseil de la Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick, au comité des dons de charité de The McCain Foundation, et au conseil du Huntsman Marine Science Centre, à St. Andrews, au Nouveau-Brunswick.

Mme Evans est à l'heure actuelle administratice de McCain Foods Group Inc. et de la Marion McCain Foundation, et elle parraine la Marion McCain Atlantic Art Exhibition. Elle est aussi présidente de la Harrison McCain Foundation, à titre de membre du conseil de Cancer de l'ovaire Canada et membre du conseil du Canadian Barcode of Life Network.

Lawrence Hill (Niger 1979, Cameroun 1981, Mali 1989, Swaziland 2014)

Lawrence Hill est issu de l'union d'un Noir et d'une Blanche venus vivre au Canada pour échapper au racisme persistant dans leur pays natal, les États-Unis. Il a grandi dans les années soixante, dans une banlieue à prédominance blanche de Don Mills, en Ontario. Le travail de ses parents en faveur des droits de la personne l'a profondément influencé. Les thèmes de l'identité et de l'appartenance sont présents dans la plupart de ses écrits.

Hill est l’auteur de dix ouvrages, dont les romans The Illegal et The Book of Negroes (publiés en français sous les titres Le Sans-papiers et Aminata), lauréat de nombreux prix, dont le prix des écrivains du Commonwealth et le prix Rogers Writers’ Trust Fiction, et vainqueur de Canada Reads de la CBC et de son pendant francophone Le Combat des livres. M. Hill était le conférencier de l’édition 2013 des Massey Lectures de la CBC basées sur son essai Blood: The Stuff of Life (Le sang, essence de la vie en version française). Il a coscénarisé les six épisodes de la minisérie télévisée The Book of Negroes adaptée de son roman qui a attiré des millions de téléspectateurs aux États-Unis et au Canada. Il travaille actuellement à l’écriture d’un nouveau roman et d’un livre pour enfants, et cosigne le scénario d’une minisérie télévisée adaptée de son roman The Illegal pour Conquering Lion Pictures.

Il est titulaire d’un doctorat honorifique de cinq universités canadiennes. En 2015, il a été nommé membre de l’Ordre du Canada, a reçu le Prix d’histoire du Gouverneur général et a été intronisé à l’Allée des célébrités canadiennes. Son roman The Illegal, âprement défendu par l’Olympienne et philanthrope Clara Hughes, est sorti vainqueur de l’édition 2016 de Canada Reads. Également en 2016, l’auteur et le coscénariste Clement Virgo ont remporté le prix Écrans canadiens du meilleur scénario de minisérie télévisée pour The Book of Negroes, minisérie récompensée dans onze catégories, dont celles de meilleure minisérie/film pour la télévision, meilleur réalisateur, meilleure actrice et meilleur acteur, et meilleure actrice de soutien. 

M. Hill a été journaliste au quotidien The Globe and Mail et correspondant parlementaire pour The Winnipeg Free Press. Il parle anglais, français et espagnol. Il a vécu et travaillé dans tout le Canada, à Baltimore, en Espagne et en France. En tant que volontaire pour Carrefour International, il a œuvré au Niger, au Cameroun et au Mali. Il est titulaire d'un baccalauréat en économie de l'Université Laval à Québec, et d'une maitrise en rédaction romanesque de la Johns Hopkins University à Baltimore.

M. Hill œuvre bénévolement auprès de Carrefour International, la Black Loyalist Heritage Society et Project Bookmark Canada. Il vit avec sa famille à Hamilton, en Ontario. En 2016, il a présidé le jury du Prix Giller Banque Scotia et est devenu professeur en création littéraire à l’Université de Guelph.

Audrey McLaughlin (Barbade, 1986)

Audrey McLaughlin est née à Dutton, en Ontario, en 1936. Elle a acquis une solide expérience en travail communautaire et social en qualité de directrice générale de la section torontoise de l'Association canadienne pour la santé mentale et d'enseignante au Ghana pendant quelques années. Elle s'est installée au Yukon en 1979, et y a dirigé une entreprise d'expert-conseil à Whitehorse. Elle a été volontaire pour Carrefour International à la Barbade, en 1986.

En 1987, Audrey McLaughlin a été élue pour la première fois à la Chambre des communes, comme députée du Nouveau parti démocratique, lors d’une élection complémentaire dans le comté du Yukon. Elle a été réélue lors des élections générales de 1988 et de 1993. Élue chef du parti le 2 décembre 1989, Audrey McLaughlin a été la première femme à diriger un important parti fédéral au Canada. Elle est demeurée six ans à la tête du parti.

En octobre 1995, Mme McLaughlin a démissionné de son poste de chef et annoncé qu’elle ne briguerait pas les suffrages lors de l'élection suivante. Elle est par la suite devenue présidente de l’Internationale socialiste des femmes et représentante spéciale du gouvernement du Yukon en matière circumpolaire.

L'honorable Donald H. Oliver, c.r. (Éthiopie, 1962)

Le sénateur Donald H. Oliver se dévoue avec enthousiasme, distinction et acharnement depuis plus de 40 ans pour servir les Néoécossais et les Canadiens, autant à titre d'avocat, de professeur, d'entrepreneur, de porte-parole que d'homme d'État.

Le sénateur Oliver a accompli un mandat outre-mer pour Carrefour International en 1962, en Éthiopie. Il a par la suite obtenu un diplôme en droit de l'Université Dalhousie et a été admis au Barreau de la Nouvelle-Écosse. Puis, il a pratiqué le droit avec succès en contentieux des affaires civiles, et a enseigné le droit dans plusieurs universités. Il est plus tard devenu un membre très respecté du caucus conservateur et Président de divers comités permanents du Sénat. Il a fait progresser la politique publique dans différents domaines, notamment dans les secteurs des finances, de l'agriculture, de la foresterie, des communications et du transport, ainsi que de l'activité bancaire, de l'industrie, du commerce, des droits de la personne et de l'équité en matière d'emploi.

En outre, le sénateur Oliver a créé deux entreprises, qu’il dirige maintenant, et il est considéré comme un expert en gouvernance d’entreprise. Il agit à titre d'administrateur ou de consultant auprès de plusieurs sociétés canadiennes. Il continue également de mettre son temps et son expertise au service de différents organismes communautaires et culturels d'un bout à l'autre du pays. Trois doctorats honorifiques et d’autres prix prestigieux lui ont d’ailleurs été décernés en reconnaissance de ses services. Le 7 septembre 1990, le premier ministre Brian Mulroney l'a nommé au Sénat du Canada.

Tout au long de sa carrière, le sénateur Oliver s’est fait l’ardent défenseur de l’égalité des chances pour les Noirs du Canada et pour les gens issus des autres minorités visibles. Récemment, il a amassé 500 000 $ aux fins de mener la première étude nationale au Canada visant à démontrer hors de tout doute que la diversité peut être rentable. Il s’est aussi adressé à des dizaines d'auditoires au Canada, en Amérique du Sud, au Royaume-Uni et en Europe au sujet de l’urgence d’agir pour favoriser l’émergence de cultures organisationnelles inclusives et diversifiées.

Peter Paris (Nigeria 1958)

Peter Paris est professeur Elmer G. Homrighausen en éthique sociale chrétienne du Princeton Theological Seminary, et il assure la liaison avec le programme d'études afro-américaines de la Princeton University. Il est titulaire d'un baccalauréat ès arts et d'un baccalauréat en théologie de l'Acadia University en Nouvelle-Écosse, et d'une maîtrise et d'un doctorat de l'University of Chicago. Ses cours portent sur divers volets de l'éthique sociale afro-américaine, l'éthique et la politique d'Aristote, et la théologie et l'éthique de Reinhold et H. Richard Niebuhr. Ministre baptiste ordonné, il est membre actif de la Première Église baptiste de Princeton. Il est l'ex-président de la Society for the Study of Black Religion, l'American Academy of Religion, et la Society of Christian Ethics. M. Paris est le rédacteur en chef principal de la série Religion, Race, and Ethnicity de la New York University, rédacteur en chef général de The History of the Riverside Church in New York City, et membre du comité de rédaction de plusieurs publications. Il est membre du conseil d'administration du New York Theological Seminary et de Princeton Young Achievers, un programme après la classe pour les enfants de familles à faible revenu. M. Paris a été le premier Canadien à se rendre outre-mer avec Operation Crossroads Africa, dans le cadre d'un mandat au Nigeria en 1958.

J. Robert S. Prichard (Zambie, 1969)

J. Robert S. Prichard est président de Torys, un cabinet d'avocats réputé et spécialé en droit des affaires. Il est également président émérite de University of Toronto, où il a précédemment occupé le poste de doyen de la faculté de droit et enseigné le droit et l'économie. M. Prichard est administrateur de la Banque de Montréal, d'Onex Corporation et de George Weston Ltd. Il est également président du conseil d'administration du Visiting Committee de la Harvard Law School, vice-président du Conseil des sciences, de la technologie et de l'innovation et administrateur de la Toronto Community Foundation. Il a fait des études spécialisées en économie au Swarthmore College, obtenu un MBA de l'University of Chicago et des diplômes en droit de l'University of Toronto et de Yale University. Il est officier de l'Ordre du Canada, membre de l'Ordre de l'Ontario et membre de la Société royale du Canada. À titre de volontaire pour Carrefour International, il a accompli un mandat en Zambie, en 1969.

Betty Plewes (Ethiopie 1964, Liberia 1968)

Betty Plewes a consacré la plupart de sa carrière à travailler dans la coopération internationale. Après avoir fait plusieurs mandats de volontaire dans différents pays d'Afrique, elle a occupé des postes de gestion au sein de CUSO. Pendant près de dix ans, elle a été présidente-directrice générale du Conseil canadien pour la coopération internationale. Betty Plewes a également été un membre fondateur du Partenariat Afrique Canada et de la Table ronde du secteur bénévole, un groupe d'organisations qui se sont réunies en 1995 en vue de renforcer la voix du secteur bénévole canadien.

Betty Plewes est engagée aux côtés de Carrefour International depuis de nombreuses années déjà; tout d'abord en tant que volontaire en 1964 (Ethiopie) et 1968 (Libéria). Elle fut nommée ensuite Secrétaire exécutive en 1968. En 2004, elle a rejoint le Conseil d'administration et y a fait trois mandats. Elle travaille actuellement comme consultante sur les questions liées au secteur de la philantropie, au Canada et à l'international. Elle est membre du Conseil d'administration d'ACORD, une organisation africaine oeuvrant pour la justice sociale, et membre du Groupe McLeod.

 
Carrefour International est reconnaissant du soutien apporté par :

GAC FR logo BW