Profil du pays

Sénégal

Travail de Carrefour au Sénégal

Au Sénégal, Carrefour International établit des partenariats avec des organisations locales en vue d’améliorer le statut de la femme dans la société. Malgré les progrès importants accomplis au cours des deux dernières décennies par les mouvements féministes du Sénégal, il y a encore beaucoup de travail à accomplir. En effet, les normes socio-culturelles nuisent toujours au statut de la femme bien qu’il existe un cadre légal pour les neutraliser. La violence dont les femmes sont victimes est si répandue que cette question, qui était à l’origine liée à la sécurité individuelle, est maintenant un enjeu important de développement : cette violence empêche les femmes de jouir de leurs droits fondamentaux et de jouer un rôle actif dans le développement social.

Si je m’implique autant dans ce travail à la Médina, c’est pour que des femmes en sorte plus confiantes et s’engagent à travailler pour toutes les femmes sénégalaises.

- Yacine Diagne (AFEME)

Faits et chiffres

Nom officiel : République du Sénégal

Population :  13,3 millions d’habitants (ONU, 2013)

Capitale : Dakar

Superficie : 196 722 km2 (75 955 milles carrés)

Langues : français (officielle), wolof

Religion principale : islam

Espérance de vie :  57,5 ans (ONU, 2013)

Unité monétaire : 1 franc CFA (franc de la Communauté financière africaine) = 100 centimes

Principales exportations : poisson, arachides, produits pétroliers, phosphates, coton

RNB par habitant :  1,141 $US (Banque mondiale, 2013)

Politique

Indépendante depuis 1960, la République du Sénégal est considérée comme l’une des démocraties les plus stables d’Afrique. Elle comprend un système multipartite et une tradition de régime civil.  Les élections de 2012 ont élu l’ancien Premier ministre Macky Sall au pouvoir, face au président sortant Abdoulaye Wade. Pour la première au pays, il y avait deux candidates féminines dans la course à la présidence. Cette élection s’est caractérisée des autres par la  transparence et l’acceptation des résultats.

Bien que la constitution du Sénégal garantisse la liberté de presse, et que les médias privés se permettent souvent de critiquer le gouvernement, il est illégal de « discréditer l’État », et de répandre de « fausses nouvelles ». La couverture médiatique du conflit séparatiste de longue date dans la région de Casamance a mené, dans certains cas, au renforcement des restrictions gouvernementales sur la liberté de presse.

La constitution du Sénégal stipule que « l’homme et la femme sont égaux en droit » et elle interdit la discrimination basée sur la race, la religion, le sexe, la classe ou la langue. Malgré tout, la discrimination envers les femmes continue, particulièrement en région rurale où vivent 70 pour cent de la population. Le gouvernement choisit souvent de ne pas faire appliquer les lois contre la discrimination.

En mai 2009, le ministère de la famille, de la sécurité alimentaire, de l'entreprenariat  féminin, de la micro finance et de l'enfance  a été reconnu comme une entité politique à part entière, autonome et opérationnelle, du gouvernement sénégalais. Ce changement combiné à une participation politique accrue des femmes aux élections municipales de 2009 démontre le potentiel politique dont bénéficie le Sénégal en matière de droits des femmes et de participation de celles-ci à la vie politique.

Économie

L’économie du Sénégal dépend des exportations de poissons et fruits de mer, de phosphate, ainsi que du tourisme. L’effet global de l’ajustement structurel et de la dévaluation a eu des répercussions désastreuses sur la société et l’économie. Au cours des années 90, la monnaie sénégalaise s’est dévaluée de 50 pour cent et de nombreuses subventions de l’État et politiques gouvernementales de contrôle des prix ont été abandonnées. Comme plusieurs régions d’Afrique, le secteur informel est très important au pays, un sénégalais sur deux travaille dans ce domaine. Malheureusement, ce qui continue à ralentir la croissance économique du Sénégal est le faible réseau électrique.

Le Sénégal bénéficie du programme d’aide aux pays pauvres très endettés (PPTE) du Fonds monétaire international (FMI) pour l’allègement de la dette. Dans le cadre de ce programme, les pays doivent atteindre un éventail de cibles de gestion et de rendement économiques déterminées par le FMI et la Banque mondiale.

Pauvreté

Bien que le niveau d’investissement étranger ait augmenté au Sénégal et que l’inflation soit stable depuis les années 90, le taux de chômage est élevé et la pauvreté est généralisée.

Près de 70 pour cent de la population vit avec moins de deux dollars par jour. Selon la dernière enquête nationale sur les ménages, le nombre de familles pauvres a presque doublé en deux ans.

Selon l’Indice du développement humain des Nations Unies de 2011, le Sénégal se classe au 154e rang sur 186 pays.

L’espérance de vie à la naissance est de 54 ans pour les hommes et de 57 ans pour les femmes.

Le meilleur moyen de combattre la féminisation de la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie des femmes est de promouvoir l’entrepreneuriat féminin.

- Yacine Diagne (AFEME)

Droits de la femme

Les femmes sont généralement confinées à des rôles traditionnels. Elles se marient en bas âge et la moitié d’entre elles vivent dans des unions polygynes. Bien que le gouvernement ait voté en 1999 une loi pour interdire la mutilation génitale des femmes (MGF), jusqu’à 20 % des filles sont encore victimes de cette pratique.

Seulement 23 pour cent des femmes âgées de plus de 15 ans savent lire et écrire, tandis que le taux d'alphabétisation est de 43 pour cent pour les hommes de la même tranche d’âge. La situation est particulièrement grave en ce qui concerne les femmes des régions rurales et des milieux urbains pauvres. La majorité des femmes du Sénégal ont peu de possibilités de s’instruire.

 
Carrefour International est reconnaissant du soutien apporté par :

GAC FR logo BW