JUIN 2011
 

Femmes au travail: la formation en affaires, un pas de plus vers l’égalité

Par Paula Stromberg

Doris Torsu vit à Kadjebi, un village isolé du Ghana. Cette mère de quatre enfants est aussi l’aînée de sa famille étendue, ce qui veut dire que ses frères et sœurs sollicitent souvent ses conseils.

« À cause des mes problèmes financiers, je n’avais pas confiance en moi. J’étais incapable d’aider ceux qui venaient me voir avec leurs problèmes », a-t-elle déclaré en entrevue. « Je suis mariée depuis 25 ans et j’ai quatre enfants. Nous étions pauvres, nous n’avions que des grignotines à nous mettre sous la dent. Nous avions faim. »

Mais c’était avant que Doris ne participe à la formation en affaires offerte par Pro-Link, un partenaire de Carrefour. Depuis, les compétences qu’elle a développées lui ont permis d’améliorer sa qualité de vie, ainsi que celle de ses enfants. Aujourd’hui, elle peut aussi appuyer ses frères et sœurs quand ils ont besoin d’aide.

« J’ai acquis des compétences en administration, comme la tenue d’un inventaire et la gestion d’un prêt, dit-elle. Je peux dorénavant faire un profit, tout en ayant assez d’argent pour rembourser mon prêt mensuellement. J’ai commencé à gagner ma vie en vendant des cartes prépayées pour les téléphones cellulaires. Mes profits m’ont ensuite permis d’ouvrir un petit commerce, où je vends du sel, du riz de Volta, de la pâte de tomates, du savon à lessive, des bonbons et des fournitures scolaires pour les enfants qui fréquentent l’école d’en face. »

Mais gagner un meilleur revenu, ça veut dire beaucoup plus que d’arriver à joindre les deux bouts. Pour les femmes, l’autonomie financière est un pas essentiel dans l’atteinte de l’égalité – un pas qui peut signifier l’amélioration de leurs compétences en leadership ou encore, la réduction de la violence à leur égard. Selon Pro-Link, une organisation qui mise beaucoup sur l’autonomisation des femmes, les petits prêts permettent aux femmes qu’elle accompagne de mieux faire valoir leurs droits.

C’est pourquoi Pro-Link et Carrefour ont recruté des volontaires canadiens, comme Ji-Young Kim, dont le rôle est de renforcer l’autonomie financière des femmes à l’aide de formations en affaires. Ji-Young vient tout juste de terminer un mandat de cinq mois, pendant lequel elle a formé des femmes des villes de Hohoe et de Kadjebi, dans la région de la Volta, au Ghana.

Lire la suite

Actualités

MALI: un million d'hectares toujours en friche

NIGER : la nouvelle vie de Mamadou Tandja

AFRIQUE: la lutte contre le sida s'embourbe

SÉNÉGAL: Wade prépare le terrain pour son fils au G8

TOGO: la France annule la dette du Togo à son égard

 

Suivez-nous!


  En bref  
 

Appuyez le travail des femmes : de petits investissements qui rapportent gros

Patsy George, membre du conseil d’administration, reçoit un doctorat honorifique

Traverser le continent pour un commerce équitable : le caféiculteur bolivien Mario Condori rencontre des torréfacteurs de l’Ouest

Le Carrefouriste et écrivain Lawrence Scanlan lance un appel à tous: la voix des femmes au Sénégal doit rester en ondes

Grand succès du gala Femmes de mérite 2011 du YWCA (avec photos)

Deux Carrefouristes partagent leur expérience dans un livre inspirant

Cliquez ici si les liens ci-dessus ne fonctionnent pas avec votre navigateur web.

 
 

  Nouvelles offres de volontariat!
 
 

Voici nos toutes nouvelles offres de postes sur le terrain:

Assistance sociale, paralégale et en genre

Administration et développement organisationnel

Communication et TIC

Économie, entrepreneuriat et finances sociales

 

 

Nous recrutons pour des mandats en Bolivie, au Sénégal, Mali, Togo, Ghana et Swaziland 

Voyez aussi nos
offres de volontariat en ligne.
 
 

 

 

Protection des renseignements   |   Mettez fin à votre inscription   |   www.cciorg.ca

 
 


 
Carrefour International est reconnaissant du soutien apporté par :

Carrefour canadien international est reconnaissant du soutien apporte par